Myriam Bendaoud, présidente du Tribunal judiciaire de Chambéry :  « Dans cette situation de crise profonde, l’office du juge est là pour faire respecter l’état de droit »

Myriam Bendaoud, présidente du Tribunal judiciaire de Chambéry : « Dans cette situation de crise profonde, l’office du juge est là pour faire respecter l’état de droit »

On

Pour la justice également, l’année 2020 a été éprouvante et tumultueuse, débutant par la grève des avocats tout le mois de janvier, suivie d’un arrêt de la majorité des procédures gardant uniquement les procédures d’urgence en activité. Un retard croissant de traitement…