Municipales 2020 : « Je souhaite que les Chambériens n’aient pas à regretter ce choix »

Municipales 2020 : « Je souhaite que les Chambériens n’aient pas à regretter ce choix »

On

Quatre grosses communes étaient particulièrement observées, dimanche 28 juin, en Savoie. La Ravoire, Barberaz, Le Bourget-du-Lac et bien sûr Chambéry. Si dans les trois communes périphériques, la logique du premier tour a été respectée, Chambéry a rebasculé à gauche après six ans…

Francis Ampe : « J’espère un coup de pied dans la fourmilière »

Francis Ampe : « J’espère un coup de pied dans la fourmilière »

On

Maire entre 1977 et 1983, Francis Ampe est, depuis longtemps, sorti de la vie politique chambérienne. Aujourd’hui engagé dans la démarche citoyenne marseillaise «  Il espère « un coup de pied dans la fourmilière« . Comme il dit, Chambéry n’est pas un sujet qui…

Francis Ampe : « J’espère un coup de pied dans la fourmilière »

Francis Ampe : « J’espère un coup de pied dans la fourmilière »

On

Maire entre 1977 et 1983, Francis Ampe est, depuis longtemps, sorti de la vie politique chambérienne. Aujourd’hui engagé dans la démarche citoyenne marseillaise «  Il espère « un coup de pied dans la fourmilière« . Comme il dit, Chambéry n’est pas un sujet qui…

Marie-Pierre François : « au Bourget-du-Lac, j’ai géré la crise avec mes tripes »

Marie-Pierre François : « au Bourget-du-Lac, j’ai géré la crise avec mes tripes »

On

Le Bourget-du-Lac, huit jours avant la décision. Trois candidats, trois fortunes diverses. Parmi eux, Marie-Pierre François, 62 ans, maire depuis 2014. A l’époque, 14 voix avaient fait la différence*. Et demain ? A en juger par les scores du premier tour, Nicolas…

Marie-Pierre François : « au Bourget-du-Lac, j’ai géré la crise avec mes tripes »

Marie-Pierre François : « au Bourget-du-Lac, j’ai géré la crise avec mes tripes »

On

Le Bourget-du-Lac, huit jours avant la décision. Trois candidats, trois fortunes diverses. Parmi eux, Marie-Pierre François, 62 ans, maire depuis 2014. A l’époque, 14 voix avaient fait la différence*. Et demain ? A en juger par les scores du premier tour, Nicolas…

A Barberaz, David Dubonnet souhaite poursuivre son investissement pour sa commune

A Barberaz, David Dubonnet souhaite poursuivre son investissement pour sa commune

On

Maire de Barberaz depuis 2008, David Dubonnet n’a pas une appétence particulière pour les médias, et se fait – généralement- plutôt discret. Avec une équipe partiellement renouvelée, il s’engage dans cette campagne du second tour avec l’envie de poursuivre son action municipale…

Municipales 2020 : à La Ravoire, Alexandre Gennaro ne se dit « piloté par personne »

Municipales 2020 : à La Ravoire, Alexandre Gennaro ne se dit « piloté par personne »

On

Arrivé en tête du 1er tour avec 38,28 % des voix, Alexandre Gennaro, ancien adjoint de la majorité de Patrick Mignola puis de Frédéric Bret se voit comme un électron libre, indépendant de tout pilotage extérieur, à tort étiqueté de candidat dissident….

Municipales 2020 : Arthur Boix-Neveu, les épaules larges, la confiance raffermie

Municipales 2020 : Arthur Boix-Neveu, les épaules larges, la confiance raffermie

On

Convaincu d’être un jour candidat à la mairie de Barberaz, Arthur Boix-Neveu n’imaginait sans doute pas que sa chance surviendrait dès ses 25 ans. Malgré son jeune âge, malgré les remarques désobligeantes qu’il a eu à essuyer autour de cela, le benjamin…

Municipales 2020 : Arthur Boix-Neveu, les épaules larges, la confiance raffermie

Municipales 2020 : Arthur Boix-Neveu, les épaules larges, la confiance raffermie

On

Convaincu d’être un jour candidat à la mairie de Barberaz, Arthur Boix-Neveu n’imaginait sans doute pas que sa chance surviendrait dès ses 25 ans. Malgré son jeune âge, malgré les remarques désobligeantes qu’il a eu à essuyer autour de cela, le benjamin…

Municipales 2020 : à La Ravoire, Fréderic Bret se prépare à se délester de l’héritage

Municipales 2020 : à La Ravoire, Fréderic Bret se prépare à se délester de l’héritage

On

Maire de La Ravoire depuis le départ de Patrick Mignola, Frédéric Bret compte bien cette fois être maire élu par les Ravoiriens, et non plus « le successeur de ». Un programme, une équipe, la liste « Notre Parti La Ravoire »qu’il conduit affiche des convictions…