Dans le bassin chambérien, l’habitat intergénérationnel se porte bien

Dans le bassin chambérien, l’habitat intergénérationnel se porte bien

On

La solitude a été un marqueur fort durant l’année qui vient de s’écouler, puisque contraints à l’isolement, certains ont souffert encore plus durement des différentes phases de confinement. Si l’on a coutume de penser que la solitude marque davantage les seniors, les…